Mieux comprendre l’hépatite virale aiguë B et C

Partager cet article

Share on facebook
Facebook
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on telegram
Telegram
Share on twitter
Twitter

Contenu de l'article

Symptômes à rechercher et diagnostic

L’hépatite B et C sont des infections virales qui deviennent de plus en plus fréquentes dans le monde.

L’infection par le virus B est responsable de plus de 0,5-1 millions de décès par an et représente actuellement 5-10% des cas de transplantation hépatique, en Algérie le taux de prévalence de l’hépatite B  varie entre 2 et 8%.

L’infection par le virus C atteint environ 3 % de la population mondiale, soit 170 millions d’individus sont infectés par le VHC.

en Algérie on compte 320.000 cas atteints d’hépatite C.

La transmission de l’hépatite B et C se fait en post -transfusionnel dans 80% des cas, on note également une transmission sexuelle et une transmission à travers les sécrétions biologiques.

En Europe la transmission intra-hospitalière représente 15% des cas.

Qu’est ce qu’une hépatite B?

L’hépatite B est une maladie infectieuse systémiques avec tropisme hépatique exclusif ou prédominant due à un virus hépatotrope qu’est le VHB, ce qui aboutit à des lésions hépatiques mais aussi des lésions extrahépatiques en rapport avec la réaction immunitaire de l’organisme face au virus, avec un passage possible à la chronicité ou à la forme fulminante (grave).

Qu’est-ce qu’une hépatite C?

L’hépatite C comme l’hépatite B est également une maladie infectieuse systémiques avec tropisme hépatique exclusif ou prédominant due à un virus hépatotrope qu’est le VHC, responsable de lésions hépatiques et extrahépatiques

Le VHB et le VHC sont à risque d’évolution vers une hépatite chronique avec risque de cirrhose et de carcinome hépatocellulaire (CHC).

Ces infections chroniques doivent être dépistées chez les sujets à risque.

Quels sont les symptômes à rechercher?

L’hépatite B et C peuvent être asymptomatiques ,mais lorsqu’elles sont symptomatiques se manifestent par :

  • une asthénie parfois très marquée
  • une anorexie
  • une hépatalgie
  • un syndrome pseudo grippal et un ictère.

Les hépatites chroniques sont souvent asymptomatiques.

Des signes cliniques peuvent cependant être présents :

  • une asthénie est fréquente au cours de l’hépatite chronique C.
  • au stade de cirrhose, on retrouve des manifestations d’insuffisance hépatocellulaire et d’hypertension portale non spécifique
  • des manifestations extrahépatiques tel que la glomérulonéphrite extra-membraneuse et la porphyrie cutanée .

Comment fait-on le diagnostic d’une hépatite B ou C?

Pour le VHB, on doit effectuer :

  • une FNS
  • un bilan hépatique :dosage des  Transaminases

Et Marqueurs antigéniques

  • une sérologie (antigène HBs , anticorps anti-HBc, IgM anti HBc, anticorps anti HBs)
  • test PCR : rechercher l’ADN VHB dans le plasma

pour le VHC, on doit effectuer :

  • dosage des transaminases
  • une  Sérologie (test ELISA de troisième génération) : IgG anti VHC

Quelle prise en charge entreprendre pour l’hépatite B et C?

Le traitement repose sur le respect des règles hygièno- diététiques données par le médecin traitant et l’arrêt de toute médication hépatotoxique (paracétamol, AINS)

un traitement à base d’antiviraux serait prescrit par le médecin traitant .

Comment prévenir la survenue d’une hépatite B ou C ?

Elle repose sur des règles d’hygiène (rapports sexuels protégés, matériel d’injection à usage unique pour les utilisateurs de drogues intraveineuses et le dépistage des dons de sang) et sur la vaccination pour le VHB .

il n’existe pas de vaccin contre le VHC à ce jours.

Partager cet article

Share on facebook
Facebook
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on telegram
Telegram
Share on twitter
Twitter

Articles qui peuvent vous intéresser

aids (SIDA) maladie sexuellement transmissible diagnostic prévention et dépistage au laboratoire d'analyses médicales El Wikaya à Chlef en Algérie

Mieux comprendre les maladies sexuellement transmissibles

Une IST désigne une infection transmise lors des rapports sexuels, on utilise le terme infection au lieu de maladie sexuellement transmissible du fait de la prévalence élevée des formes asymptomatiques.
On doit souligner que la contamination se fait lors du contact de la peau et des muqueuses génitales entre elles ou avec la bouche et le rectum.

Lire la suite »
aids (SIDA) maladie sexuellement transmissible diagnostic prévention et dépistage au laboratoire d'analyses médicales El Wikaya à Chlef en Algérie

Mieux comprendre les maladies sexuellement transmissibles

Une IST désigne une infection transmise lors des rapports sexuels, on utilise le terme infection au lieu de maladie sexuellement transmissible du fait de la prévalence élevée des formes asymptomatiques.
On doit souligner que la contamination se fait lors du contact de la peau et des muqueuses génitales entre elles ou avec la bouche et le rectum.

Lire la suite »